Cette fois-ci, je vais passer en revue les concerts et festivals où j’ai eu l’occasion d’aller durant mes séjours plus ou moins long au Japon (1 mois en 2009, 3 semaines hiver 2011-2012) et en Corée (année universitaire 2011-2012).

– ROCK IN JAPAN FES.09 (THE BACK HORN, LOW IQ 01, Aobozu, TRICERATOPS, Nothing’s Carved In Stone, Ken Yokoyama, ACIDMAN, RIZE)

Pendant mon adolescence, lorsque je découvrais l’immensité de la scène rock japonaise, je rêvais de participer à des festivals rock japonais du genre du Fujirock festival ou du Rock in Japan. A vrai dire, j’ai organisé mon premier voyage au Japon en 2009 dans l’optique d’y faire un passage obligé au ROCK IN JAPAN, et surtout de voir ACIDMAN, mon groupe japonais préféré de l’époque. (et encore maintenant !)
A noter que j’ai réussi à me procurer des billets pour mon amie et moi grâce à un utilisateur japonais de Lastfm. C’est beau la solidarité internationale.

Je pense que ce festival restera le meilleur que j’ai pu faire jusqu’à maintenant pour plusieurs raisons : mon premier «vrai » festival, le beau temps, la nature, les groupes, le feu d’artifice, l’aller en métro mais le retour en voiture(!!) et autres. J’ai pu voir à tel point les japonais étaient vraiment efficaces dans l’organisation d’événements !

Au RIJ 2009, j’ai failli mourir écrasée pendant THE BACK HORN, j’ai apprécié le flegme de LOW IQ 01 et me suis ennuyée devant Aobozu et Triceratops. J’ai eu aussi eu une révélation devant Nothing’s Carved In Stone qui n’en étaient encore qu’à leur début. Pendant la performance de Ken Yokoyama, je me suis reposée devant la grande scène pendant que mon amie demandait un autographe à Ooki Nobuo (ACIDMAN) qui se trouvait à 5 mètres de nous à ce moment là et qui s’occupait aussi à regarder son collègue jouer.

Le Rock in Japan est un festival d’une taille vraiment impressionnante (50 000 festivaliers par jour) même si au niveau de la plus grande scène, on a du mal à réaliser qu’il y a autant de monde à côté.
Un des regrets de ce festival, c’est que RIZE ait été un des derniers groupes à jouer. Après une journée aussi folle, il est dur de se déchaîner à nouveau. Je me rappelle avoir regardé la performance de RIZE, le soleil tombant, assise la moitié du temps.

Ca m’a fait réaliser que pour profiter à 100% des festivals estivaux, il faut réussir à y aller plusieurs jours de suite ahah Faire du camping, dormir à la belle étoile, rencontrer d’autres festivaliers, tout ça.

Je ne vais pas m’attarder sur le « festival MUCC » avec girugamesh et usagi d’août 2009. Je crois que je n’aime pas les événements de type « fan-meeting ». L’événement était gratuit et il était intéressant d’avoir un historique du groupe et un aperçu d’activités parallèles des membres, mais voir ces derniers à 3 mètres en train de faire les idiots, ça ne m’intéresse pas. Ou peut-être qu’à l’époque, je commençais déjà à perdre tout intérêt pour MUCC. Dommage.

– the KOXX @ Customellow, Seoul. 04 November 11

A l’occasion de ce mini-concert, the KOXX faisait la promo d’un magasin de fringues dans Hongdae. Pas la première et pas la dernière fois que je les voyais. Lol J’aime beaucoup the KOXX mais pendant mon année en Corée, j’ai quelque peu eu une surdose du groupe. Managés comme des idols et pour un groupe de leur style, ils étaient extrêmement présents dans le paysage musical coréen. Maintenant que la plupart sont partis faire leur service militaire, on les entend beaucoup moins.
Cette performance là était une des deux performances acoustiques que j’ai pu voir du groupe. Plutôt sympathique. Le groupe a le mérite de savoir jouer avec son public.

Suite des aventures dans un autre post !…

Advertisements