– GREENPLUGGED FES. 12. (WAGWAK, Pavlov, Park Wan Kyu, Soulloge, Eastern Side Kick, Ukulele Picnic, Art of Parties, Huckleberry Finn, THE KOXX, Brave Guys, AshGray, Brocolli You too?, Dynamic Duo, Boohwal) @Nanji Hangang Park, Seoul. 27 May 12

Suite et dernière partie de cette série sur les concerts et festivals où je suis allée en Corée et au Japon.

WAGWAK : Pour commencer cette deuxième journée, j’ai décidé de voir WAGWAK, un petit groupe « indépendant ». Je ne me rappelle pas avoir retenu une seule de leurs mélodies. Enfin si ça se trouve, je n’étais pas encore dans l’ambiance pour profiter de cette mini-performance. Sans rancune.

Pavlov : Ce groupe rock relativement peu connu à l’étranger semble avoir fait sa place dans la scène rock coréenne. Je ne sais pas si cela est dû à leur passage dans l’émission Top Band ou autres, mais force est de constater qu’ils arrivent à se démarquer. Le chanteur a une tête et une voix atypiques. Ils font du rock qui déboîte bien mais je ne connais pas assez pour bien apprécier. En regardant des vidéos, ça me rappelle que le chanteur (encore une fois) a une gestuelle scénique bien originale également.

Park Wan Kyu : Je l’ai souvent vu dans des émissions TV et je l’ai d’abord connu comme ayant été un des précédents chanteurs de Boohwal (groupe coréen typique des années 80). J’aime beaucoup sa voix mais pendant un moment je n’aimais pas le personnage. Je n’ai pas prévu de rester longtemps pendant sa performance mais au final, j’ai quand même beaucoup apprécié ce que j’ai pu entendre.

Soulloge : Ce groupe instrumental a été une de mes meilleures surprises. A noter que je n’écoute quasiment jamais de groupes sans chanteur. Mais ici, l’ensemble des instruments suffit. La musique était très entrainante, et le groupe communicatif. Je ne les connaissais absolument pas mais j’ai vraiment adoré.

Eastern Side Kick : Un groupe du genre garage que je voulais voir. Autant le style du groupe est toujours classe, autant je pense que ce n’est pas un groupe qui prend toute sa valeur à un festival. Sans être déçue de la performance, je pensais que le public, voire le groupe également, seraient beaucoup plus dynamiques. J’avais un peu l’impression de regarder un clip vidéo plutôt qu’une performance live. Si je m’étais approchée, cette sensation se serait peut-être dissipée mais toujours est-il que le live n’a pas été à la hauteur de mes espérances. Pourtant, j’aime vraiment ce qu’ils font.

Ukulele Picnic : Je vais passer vite fait sur ce groupe car leur performance ne m’a pas particulièrement marqué. Musique tranquille, sans fioriture.
Art of Parties : AH ! Je suis fan de Kim Bada, le chanteur du groupe et je tenais donc à les voir. Sans connaître vraiment bien leur discographie, j’ai adoré leur performance. Kim Bada est un des artistes les plus charismatiques que je connaisse. Sa voix est juste énorme. Le groupe fait du bon rock comme il le faut ! Ils n’ont pas besoin de sauter partout sur scène pour donner envie au public de bouger. Juste, bravo !

Huckleberry Finn/허클베리 핀 : Ce groupe ne rentre pas du tout dans mon style mais j’ai pu découvrir, grâce à leur live, des musiciens avec de l’expérience, un public avec des fans vraiment dévoués et un groupe avec des morceaux variés. C’est un groupe classique de la scène rock coréenne. Pour les fans de voix féminines, je vous le conseille chaudement. La chanteuse, par ailleurs, transpire également de charisme !

THE KOXX : J’ai beaucoup de choses à raconteur par rapport à mon expérience avec le groupe pendant mon année en Corée. Mais je m’en tiendrais juste à dire que je les voyais à ce festival pour la énième fois. Je m’attendais à une performance classique sans aucune surprise. Et pourtant !! Le public abondait et puis le groupe a commencé à jouer. C’est bien le moment de la journée où je me suis le plus défoulée, où j’ai le plus sauté, le plus chanté, où je me suis le plus fatiguée. Leur performance a été vraiment géniale et le public a joué le jeu. // Vidéo : extrait du festival ! Ca me donnerait presque la larme à l’œil.

Brave Guys : Brave Guys est un groupe composé de comédiens. Leur performance a été l’occasion de chanter des morceaux comiques et d’y ajouter des sketchs. Puisque je n’y comprenais rien, je n’ai pas grand chose à raconter là-dessus. Voilà.

AshGray : Ash Gray ! Ash Gray ! Leur rock « mélancolique » et « émotionnel » correspond parfaitement à ce que j’apprécie. Le chanteur fait vraiment passer beaucoup d’émotion. J’avais hâte de les voir et je n’ai pas été déçue ! La nuit tombant, l’atmosphère était vraiment à la contemplation.

Brocolli You too? : Ce live m’a plus que confirmé mon intérêt pour le groupe. A l’instar de Monni, on pourrait penser qu’il y a quelques faiblesses en live (je suis fan de Monni mais je dois l’avouer qu’en live, ça manque de peps à certains moments) mais au contraire. L’ensemble du groupe est très communicatif en live et c’était simplement génial. Je comprends pourquoi une de mes amies est une fan absolue du groupe. De plus, ils ont eu affaire à quelques problèmes techniques (une des cordes de la guitare( ?) a sauté) mais ça ne les a pas empêché de trouver d’autres manières de jouer. J’étais bluffée !

Dynamic Duo : (je crois que j’ai du choisir entre Crying Nut et Dynamic Duo. Crying nut est peut-être plus proche de mon style de concert, mais là je me disais que c’était une occasion à ne pas rater de voir Dynamic Duo. Crying nut sont du genre à faire encore plein de concerts dans des petites salles à Seoul, alors le choix était couru d’avance). Pour ce live, j’étais tellement compressée que j’ai eu du mal à profiter de leur performance autant que pour d’autres artistes. Je ne pouvais pas bouger, me laissant comme seule option de bouger les bras et d’écouter. J’étais quand même très contente de les voir et d’entendre tous ces morceaux que j’appréciais en live. Ca se voit qu’ils ont l’habitude des concerts. Il n’y a pas eu de surprise particulière lors de leur performance. C’était bien rôdé. Net. // Voilà leur performance de la soirée

Boohwal : Ce groupe créé en 1985 est un de mes guilty pleasure. Leur musique est plutôt old-school et kitsch sur les bords. Quand j’ai découvert le groupe, je n’arrivais pas à me détacher de leur période (pré-et/ou) Lee Seung-Cheol. Je trouvais que leur chanteur actuel manquait de puissance et de caractère. Ceci-dit, maintenant je suis fan de Jeong Dong-Ha que j’apprécie à sa juste valeur. Encore une fois, il ne faut pas juger un livre à sa couverture (je pensais qu’ils l’avaient embauché tout d’abord pour son physique). Boohwal pour finir la journée était un choix excellent. Chanter à tue-tête certains morceaux procure un certain sentiment de plénitude. J’étais contente de voir un groupe avec une telle histoire et aussi profiter de la musique, à cette heure si tardive du soir. J’étais venue seule à ces deux journées de festival et c’est un des moments où je me suis sentie le plus en paix avec moi-même. Ca peut sembler bête mais j’étais contente.

J’espère pouvoir commencer une nouvelle série de concerts à l’étranger en 2014. A bientôt.

Advertisements